Comparatif des meilleures banques en ligne

La meilleure banque en ligne
La banque la moins chère
Logo pourBoursoBank (ex-Boursorama)

BoursoBank (ex-Boursorama)

La banque la plus moderne
Smartphones

Comment bien choisir sa banque en ligne

Banque en ligne, néobanque, banque traditionnelle… il devient difficile de faire la différence entre ces établissements. C’est pour cela que notre comparateur de banques en ligne existe. Il comprend un tableau synthétique permettant de facilement comparer les banques, un test pour chacune des prestations, ainsi qu’une série de questions-réponses pour déterminer quelle est la meilleure banque du moment.

Filtres
Hello bank!
Banque en ligne
Logo pourHello bank!

Tenue de compte gratuite

Une banque en ligne qui profite du réseau d'agences BNP Paribas

L'application est agréable à utiliser

Délai important entre la création du compte et la réception de la carte

Pas de gestion de cryptomonnaie

Pas de programme de cashback

Conditions d'entrée

Aucune condition de revenu demandée pour l’offre de base
Justifier d’un revenu de 1 000 € pour l'offre Hello Prime
Avoir 18 ans ou plus, et pouvoir justifier de son identité

Jusqu'à 80€ offerts sur Hello Prime et Hello Prime Duo

Découvrir l'offre Hello bank!

BoursoBank (ex-Boursorama)
Banque en ligne
Logo pourBoursoBank (ex-Boursorama)

Tarification avantageuse et transparente

Offre très complète pour une banque en ligne

Garanties et assurance Visa

Produits bancaires nombreux

Très bonne application

Mise en place du compte un peu longue

Toujours pas de prise en compte des cryptomonnaies

Conditions d'entrée

Aucune condition de revenu demandée pour l’offre de base
Dépôt de 50 € à l’ouverture du compte pour la Welcome, 300 € pour la Ultim
Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité

Jusqu'à 150€ offert pour l'ouverture d'un compte

Découvrir l'offre BoursoBank (ex-Boursorama)

BforBank
Banque en ligne
Logo pourBforBank

Ouverture de compte en ligne rapide et efficace

Tenue de compte gratuite

Une offre de service financier très complète

Pas d'investissement crypto

Pas de cashback

Conditions d'entrée

Dépôt de 150 € à l’ouverture du compte
Avoir 18 ans ou plus et pouvoir le justifier avec des pièces d'identité valides
Posséder un autre compte bancaire

Jusqu'a 200€ offerts + 6 mois gratuits BforZEN

Découvrir l'offre BforBank

Fortuneo
Banque en ligne
Logo pourFortuneo

Tenue de compte gratuite

Banque et bourse au même endroit

Paiements en devises (presque) toujours sans frais

Application vieillissante et fonctionnalités manquantes

1er versement de 300 €

L'offre MasterCard de base sans intérêt

Conditions d'entrée

Aucune condition de revenu demandée pour l’offre de base (mais des justificatifs de revenus sont nécessaires)
Avoir 18 ans et pouvoir justifier de son identité
Dépôt de 300 € à l’ouverture du compte

Jusqu’à 220€ offerts avec le code promo FTN0624

Découvrir l'offre Fortuneo

N26
Néobanque
Logo pourN26

Tenue de compte, retraits et paiement à l'étranger gratuits

L'application est lisible et agréable à utiliser

Accessible sans condition de revenu

Seulement 3 à 8 retraits d’espèces gratuits mensuels

Conditions d'entrée

Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application N26

Ouverture de compte gratuite

Découvrir l'offre N26

SG (Société Générale)
Banque traditionnelle
Logo pourSG (Société Générale)

Une offre riche en services (assurances, cartes bancaires diverses, options internationales)

Un système de Cashback efficace

Une application très complète...

… Mais à l’ergonomie discutable

Pas de gratuité des paiements et retraits à l'international

Procédure d’ouverture de compte fastidieuse

L'offre Kapsul peu intéressante

Conditions d'entrée

Aucune condition de revenu demandée
Aucun dépôt minimum demandé à l’ouverture du compte
Avoir 15 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité

Jusqu'à 90€ offerts et Sobrio à 1€ la première année

Découvrir l'offre SG (Société Générale)

Monabanq
Banque en ligne
Logo pourMonabanq

Pas de condition de revenu

Tarifs honnêtes pour une banque en ligne

Application réussie

De nombreux services et produits d’épargne

Pas d'offre gratuite

150€ de dépôt initial (pourquoi ?)

Pas de Google Wallet pour les paiements mobiles

Conditions d'entrée

Aucune condition de revenu demandée (mais des justificatifs de revenus sont nécessaires)
Avoir 18 ans (sauf compte jeune) et pouvoir justifier de son identité
Dépôt initial de 150 euros

Jusqu’à 200 € offerts

Découvrir l'offre Monabanq

Bunq
Néobanque
Logo pourBunq

Une banque idéale pour les voyageurs (zéro frais sur les paiements à l'étranger)

Les fonctions de budgétisation bien pratiques

Pas de compte courant gratuit

Peu de différences entre les comptes Easy Money et Easy Green

Aucune assurance ni couverture de frais, quelle que soit l'offre

Une application de type "usine à gaz"

Conditions d'entrée

Avoir 13 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Bunq
Avoir un numéro fiscal

Découvrez l'offre de Bunq

Découvrir l'offre Bunq

Sumeria
Néobanque
Logo pourSumeria

Un service qui innove

Ouverture de compte ultra rapide

Les produits bancaires accessibles

Une application bien pensée...

... mais qui demande un temps d'adaptation

Peu de moyens de communiquer avec le service client

Peu d'enseignes partenaires pour le Cashback

Conditions d'entrée

Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Sumeria

Ouverture de compte Gratuite

Découvrir l'offre Sumeria

Ma French Bank
Néobanque
Logo pourMa French Bank

Une véritable néobanque française

Tarifs compétitifs

Application agréable à utiliser (comptes en temps réel, tirelire, virement par SMS)

Absence totale de frais à l’étranger

Le Cashback activé de base (compte Ideal uniquement)

Une banque qui n’est pas gratuite (2,90€/mois)

Manque de services bancaires

Impossible de déposer des espèces ou des chèques à La Banque Postale

Conditions d'entrée

Dépôt de 50 € à l’ouverture du compte
Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité

Ouverture de compte gratuite

Découvrir l'offre Ma French Bank

Vivid
Néobanque
Logo pourVivid

Les "Pocket", une super idée

Une banque pensée pour les accrocs du placement

Une offre gratuite parfaitement utilisable

Le système de cashback efficace

Une très bonne expérience applicative

IBAN Allemand

Pas d'assurances , même avec Vivid Prime

Pas de vraie absence de frais sur les paiements et retraits à l'étranger

Cartes à autorisation systématique

Conditions d'entrée

Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Vivid

VIvid Prime offert pendant 1 mois

Découvrir l'offre Vivid

Nickel
Néobanque
Logo pourNickel

Un compte en 5 min pour 20 € par an

Une banque sans discriminations

Une bonne application

La possibilité d'encaisser des chèques via son smartphone

Pas de compte joint

Peu de services bancaires

Le système de cashback peu intéressant

Des frais élevés (dépôts, retraits, hors zone SEPA)

Pas de paiement mobile (Google Play, Apple Pay, etc.)

Conditions d'entrée

Avoir 13 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Nickel

Découvrez l'offre de Nickel

Découvrir l'offre Nickel

Revolut
Néobanque
Logo pourRevolut

Rapidité d’ouverture

Le système de "top up" très pratique en voyage

Application très fournie

Accessible sans condition de revenu

Retraits plafonnés avec frais au-delà

Cartes à autorisation systématique

Conditions d'entrée

Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Revolut

Ouverture de compte gratuite

Découvrir l'offre Revolut

Green-Got
Néobanque
Logo pourGreen-Got

Une vraie néobanque verte

Service client rapide et efficace

Compatible Apple Pay et Google Wallet

La gamification verte de l'application

Compte inaccessible avant d'avoir reçu sa carte

Aucun service bancaire annexe

Pas d'offre gratuite

Système de virement fastidieux

Conditions d'entrée

Avoir plus de 18 ans
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Green-Got

Découvrez l'offre de Green-Got

Découvrir l'offre Green-Got

La Banque Postale
Banque traditionnelle
Logo pourLa Banque Postale

Des établissements physiques partout en France

Processus d'ouverture de compte en ligne rapide

Un support déplorable

Application mobile rudimentaire

Pas d'offre gratuite

Conditions d'entrée

Dépôt de 20 € à l’ouverture du compte
Avoir 16 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un autre compte bancaire (pour l’inscription en ligne)

Ouverture de compte gratuite

Découvrir l'offre La Banque Postale

LCL
Banque traditionnelle
Logo pourLCL

Banque historique, pléthore de services

Une application claire et efficace...

... mais avec peu de fonctionnalités avancées

Une offre peu lisible et peu pratique

Des tarifs et des frais élevées en France et à l'étranger

Une banque encore beaucoup trop traditionnelle

Conditions d'entrée

Être majeur et pouvoir justifier de son identité

Découvrez les offres de LCL

Découvrir l'offre LCL

Helios
Néobanque
Logo pourHelios

Une belle application

Un service client efficace

Une cause noble...

... Sous fond de greenwashing

Un IBAN allemand

Des frais pour les paiements et retraits

La pénibilité du système de virement

Le manque criant de fonctionnalité et de produits bancaires

Pas de paiement mobile (Google Pay, Apple Pay, etc.)

Conditions d'entrée

Avoir 18 ans ou plus et pouvoir justifier de son identité
Posséder un téléphone iOS ou Android compatible avec l'application Helios

Ouverture de compte gratuite

Découvrir l'offre Helios

Notre avis sur Hello bank! : la banque en ligne qui s'appuie sur un réseau d'agences physiques

Hello bank! est une banque en ligne créée en 2013 par le groupe BNP Paribas. Elle a les avantages d'une banque en ligne, tout en pouvant s'appuyer sur le réseau d'agences BNP Paribas.

Hello Bank fait partie des très bonnes banques en ligne, car elle comporte plusieurs avantages. Déjà, la tenue de compte est gratuite, avec très peu de frais dès lors que l’utilisateur gère ses comptes depuis l’application mobile plutôt que d’appeler un conseiller. L’application est d’ailleurs bien conçue : elle est claire et facile à utiliser. On regrette cependant le manque d’originalité dans les fonctionnalités proposées.

En tant que filiale de la BNP Paribas, Hello Bank peut s’appuyer sur le réseau d’agences physique du groupe pour autoriser ses clients à déposer facilement des chèques et des espaces. Une simplicité plutôt rare dans l’univers des banques en ligne.

Récemment, Hello Bank a ajouté deux nouvelles offres à son catalogue : Hello One et Hello Prime. Celles-ci ressemblent beaucoup aux offres des néobanques, avec une carte gratuite sans condition de revenus, paiement gratuit à l’étranger et affichage en temps réel des opérations depuis son smartphone.

Dans notre cas, nous regrettons le délai plus important que la concurrence entre la création du compte et la réception de la carte bancaire.

Notre avis sur BoursoBank (ex-Boursorama Banque) : la moins chère des banques en ligne ?

Propriété de la Société Générale depuis 2014, BoursoBank (ex-Boursorama Banque) est l’une des toutes premières banques en ligne à avoir été disponible en France. Elle se targue également d’être l’un des établissements les moins chers de France. Ce qui est effectivement le cas, à condition d’être patient lors de l’ouverture de son compte.

BoursoBank (ex-Boursorama Banque) est l’une des banques en ligne les plus populaires grâce à ses tarifs attractifs. En réalité, la plupart des opérations courantes sont gratuites, et celles qui sont payantes sont parmi les moins chères du marché. L’offre de Boursorama est ainsi avantageuse, notamment grâce à une carte bancaire gratuite particulièrement intéressante : la carte Ultim accessible sans condition de revenu.

L’inscription à BoursoBank (ex-Boursorama Banque), comme chez les autres banques en ligne, se fait très simplement et rapidement. En revanche, il a fallu attendre une vingtaine de jours après l’inscription avant de recevoir notre carte bancaire ainsi que nos identifiants. Il ne faut pas être pressé.

L’application est également très soignée et dispose d’un bon nombre de fonctionnalités pratiques en plus d’une prise en compte de nombreux systèmes de paiement mobile (Google Pay, Apple Pay, Samsung Pay, etc.)

BforBank : classique, efficace, et pour héberger ses économies

Dans le giron du Crédit Agricole, BforBank est une banque en ligne cultivant à l’origine une philosophie haut de gamme et destinée à un public fortuné. Elle s’est tout de même alignée face à la concurrence en proposant des offres plus accessibles tout en conservant son identité. Elle se distingue aussi par sa gamme de produits bancaires variés et sa plateforme boursière. Mais peut-on aujourd’hui la considérer comme une banque comme les autres ? C’est ce à quoi nous allons tenter de répondre dans cet avis.

BforBank est une banque intéressante puisqu’elle propose les mêmes tarifs que les meilleures banques en ligne. Ainsi, la tenue de compte est gratuite et les frais sont nuls pour la plupart des opérations communes. BforBank propose également deux cartes bancaires gratuites : la Visa Classic et la Visa Premier. Cette dernière est l’une des cartes Gold les plus accessibles parmi les banques en ligne. Toutefois, la carte doit être utilisée au moins trois fois par trimestre pour être totalement gratuite.

Le fonctionnement de BforBank est tout à fait classique et sans surprise. Il n’y a pas de véritables particularités qui la font sortir du lot. Son application est elle aussi classique, mais elle a le mérite d’être lisible et moderne. De plus, votre carte peut être ajoutée à Apple Pay ou Google Wallet pour le paiement sans contact.

Notre avis sur Fortuneo : une banque en ligne pour les amateurs de bourse

La société Fortuneo a été créée en 2000, mais n’est devenue une banque en ligne qu’à partir de 2009 suite au rachat par le groupe Crédit Mutuel Arkéa. Il est toujours aujourd’hui l’actionnaire majoritaire.

Au vu du niveau de service, on pourrait presque imaginer Fortuneo comme une banque classique. Elle cultive pourtant son écosystème en ligne par une philosophie basée sur l’accessibilité, l’absence de frais cachés et une facilité à l’inscription et la mise en place des comptes. Il faut cependant avoir en tête que la banque se destine à une catégorie socioprofessionnelle assez aisée, les paliers les plus avantageux étant réservés aux clients les plus fortunés malgré un prix très compétitif. Fortuneo a le mérite de proposer un large panel d’options de cartes bancaires et quelques produits bancaires très intéressants pour qui souhaite en faire sa banque principale. On note toutefois une application vieillissante et l’absence de certaines fonctionnalités courantes et spécifiques qui pourraient en dissuader certains.

N26 : la néobanque qu'il est difficile de ne pas recommander

N26 fait partie des deux néobanques les plus populaires en France avec Revolut. Née en 2013 en Allemagne, elle est disponible auprès des utilisateurs français depuis 2015. Et si cette néobanque connaît un succès si important, c’est notamment parce qu’une de ses offres est entièrement gratuite.

Il est difficile de ne pas recommander N26 tant l’offre gratuite est intéressante. L’inscription se fait en quelques minutes, et la carte bancaire arrive à votre domicile dans les jours suivants. Avec celle-ci, il est possible de régler des transactions sans frais, dans toutes les devises. Concernant les retraits, la carte gratuite permet d’en faire cinq par mois et les frais s’élèvent à 1,7 % pour les retraits en devises étrangères. Ces frais ne s’appliquent pas pour les cartes payantes de N26 : N26 You et N26 Metal.

L’application de N26 est également très bien conçue. Elle est très lisible et agréable à utiliser. Elle affiche les transactions en temps réel garantissant ainsi un suivi parfait des dépenses quotidiennes.

Que ce soit lors de voyages seulement, ou bien au quotidien, l’offre de N26 est très satisfaisante. Elle peut être utilisée très ponctuellement, puisqu’il n’y a pas de frais d’inactivité.

Notre avis sur SG (Société Générale) : la tradition rime-t-elle avec modernité ?

En tant qu'établissement bancaire historique, SG (Société Générale) fait figure de dinosaure dans un domaine résolument tourné vers le numérique. Elle pourtant régulièrement évoluer son offre et sa plateforme vers un modèle en ligne plus simple et transparent pour attirer une nouvelle clientèle. Voyons voir si l’on est en face d’un véritable changement d’identité ou d’une belle façade cachant la vieille école ?

SG (Société Générale) fait partie des banques traditionnelles qui permettent de s’inscrire en ligne, en complément des agences physiques. La procédure d’inscription se termine par une visioconférence avec un téléconseiller. C’est un peu contraignant, mais l’ouverture de compte a l’avantage d’être rapide.

SG (Société Générale) propose l’une des meilleures offres chez les banques traditionnelles, même si elle souffre de la concurrence avec les banques en ligne gratuites. Néanmoins, l’offre Sobrio de SG (Société Générale) à partir de 6,90 euros par mois propose de nombreux services (assurances, épargnes, etc.) auxquels il est possible de souscrire grâce à un conseiller attitré ou aux nombreuses agences. Il est toutefois dommage que l’usage de la carte bancaire à l’étranger soit si cher.

L’application de SG (Société Générale) regorge de fonctionnalités. Il y en a tellement que cela vient même entacher l’ergonomie de celle-ci. Elle offre néanmoins un niveau de contrôle élevé sur sa carte et ses comptes. Les cartes de SG (Société Générale) sont également compatibles Paylib et Apple Pay (sauf pour les Mastercard).

Notre avis sur Monabanq : un service très complet... à partir de 2 € par mois

L’acte de naissance de Monabanq est daté du 2 octobre 2006, mais son histoire est plus ancienne. Elle remonte en réalité à Covefi, créé en 1987, devenu par la suite banque Covefi et enfin renommée Monabanq. Elle appartient aujourd’hui au groupe Cofidis Participation, lui-même rattaché au CIC (groupe Crédit Mutuel).

Monabanq est une banque en ligne un peu particulière : elle est forcément payante, mais sans condition de revenus. Elle est ainsi accessible aux personnes sans revenus réguliers, à condition qu’ils s’acquittent du coût d’entrée de 2 euros par mois minimum, selon les offres. Une particularité qui peut trouver son public, mais qui peut aussi éloigner de potentiels utilisateurs avec des revenus suffisants pour avoir une carte premium gratuite dans d’autres banques comme Boursorama ou Fortuneo.

L’application a le mérite d’être complète, et de proposer des fonctionnalités pratiques au quotidien. On y trouve par exemple un simulateur d’épargne, ou encore une carte des distributeurs CIC à proximité. En revanche, Google Wallet manque à l’appel et c’est dommage en 2023.

Les frais de Monabanq lors des paiements et retraits hors zone euro sont un peu plus chers que la moyenne avec l’offre classique à 2 euros par mois. Les offres premium sont plus généreuses sur ce point, mais elles démarrent à 6 euros par mois.

Avis Bunq : la néobanque qui veut vous faire voyager, mais à quel prix ?

La néobanques néerlandaise Bunq fait déjà partie des doyennes du genre et a su faire évoluer son offre au fil des années sans oublier son cœur de cible : les globe-trotters. Mais avec aujourd'hui une offre bancaire florissante, Bunq a-t-elle encore sa place dans votre portefeuille ou votre smartphone ?

Bunq propose d’abord une offre pensée pour les voyageurs avec une absence de frais de tenue de compte, pas de frais sur les paiements à l’étranger et une plateforme communautaire complète pour obtenir les meilleurs bons plans à travers le globe. Autre bon point, l’ouverture d’un compte est ultra rapide et la banque s’engage à planter des arbres sur les multiples activités bancaires de ses clients.

Malgré tout le tableau n’est pas tout blanc. Par exemple, il faut compter sur la présence de frais sur les retraits, que ce soit en France ou à l’étranger. On peut aussi pester sur l’application qui manque cruellement de clarté sur sa multitude de fonctionnalités, en plus de proposer une traduction incomplète.

Bunq est donc une néobanque un peu à part qui mériterait de clarifier son offre en plus de rendre son application plus pratique.

Sumeria : la petite appli pratique devenue super-App bancaire

D'abord pensée comme une simple application de transfert d'argent rapide, Sumeria a rapidement su faire évoluer son offre pour devenir une application bancaire à part entière. Est-ce pour autant une offre comparable aux meilleures banques en lignes ou autres néobanques du marché ?

Auparavant simple application de transfert d’argent, Lydia est aujourd’hui devenue une véritable application bancaire avec une offre à part entière. Lydia dispose de deux offres payantes même si son accès est entièrement gratuit que ce soit pour l’échange d’argent rapide ou pour disposer d’un véritable compte avec carte bancaire à la clé. Lydia met l’accent sur ses nombreuses fonctionnalités comme la possibilité d’investir dans des actions d’entreprises, dans la cryptomonnaie ou dans les métaux précieux ; sans oublier le Cashback ou les prêts à la consommation.

Son application est très complète et après un temps d’adaptation il est tout à fait possible de l’utiliser comme un compte subsidiaire de choix, d’autant plus que tous les IBAN délivrés sont français.

Notre avis sur Ma French Bank : première néobanque française, première à essuyer les plâtres

Ma French Bank (ou MFB), création récente de la Banque Postale, a été lancée le 22 juillet 2019. Exclusivement en ligne (mobile et web), elle se veut accessible à tous sans condition de ressources. Elle s'adresse avant tout aux 18 - 35 ans qui recherchent un complément bancaire innovant en plus de leur banque traditionnelle. Elle a pour ambition de conquérir plus d'un million de clients sur les cinq prochaines années.

L’offre de Ma French Bank est particulière. D’abord, il s’agit de la seule néobanque qui permet à l’utilisateur de souscrire dans une agence physique : les bureaux de poste. Il est également possible de le faire en ligne. Ensuite, Ma French Bank ne propose qu’une seule offre, affichée au prix de 2 euros par mois. Celle-ci donne accès à une carte Visa Internationale, qu’il est possible d’utiliser à l’étranger sans aucuns frais.

L’application mobile comprend des services avancés et pratiques, tels que l’affichage des comptes en temps réel ou les virements par SMS. Toutefois, pour son prix, il est dommage que Ma French Bank ne permette pas aux utilisateurs de déposer des chèques ou des espèces dans les bureaux de poste.

Finalement, Ma French Bank souffre de la comparaison avec la concurrence. Des néobanques comme N26 ou Revolut proposent des services équivalents et gratuitement. Tandis que les banques en ligne disposent de davantage de services et de produits financiers, parfois gratuitement (Boursorama Ultim, Fosfo de Fortuneo, etc.) ou alors au même prix (Monabanq).

Vivid Money : La néobanque qui mise sur l'investissement

Vivid est une néobanque relativement récente qui a pour particularité de mettre fortement en avant les nouveaux usages bancaires comme le cashback ou la gestion de sous-comptes. L'investissement prend aussi une grosse part de l'expérience: Action d'entreprise, Cryptomonnaie et même métaux précieux. Mais est-ce pour autant une néobanque qui a sa place parmi les cadors du genre ?

Nouvelle dans le monde des néobanques accessibles en France, Vivid commence à se construire une place de choix parmi les meilleures banques du genre. Son offre se spécialise surtout dans les nouveaux usages bancaires comme le cashback permettant d’obtenir à chaque achat un pourcentage de la somme vous est rendu ! Mais elle vise surtout les amateurs d’épargne grâce à son système de « Pocket », des sortes de sous-comptes personnalisés dans lesquels on peut organiser ses dépenses et ses retours sur investissement.

Cette dernière partie fait véritablement la grande différence puisque Viivo fait aussi office de plateforme d’investissement que ce soit en action d’entreprise (EFT), en cryptomonnaies et même en métaux précieux.

Vivid dispose d’une offre accessible gratuitement, mais l’offre Prime donne accès à une plage de bonus plus large dans tous les domaines. Il faut tout de même garder en tête que Vivid ne délivre pour le moment que des IBAN allemands et qu’aucune assurance qu’elle venant de la banque elle-même ou de l’organisme VISA n’est proposée à ses clients, ce qui fait de la néobanque une offre plus attractive dans le cadre d’un compte secondaire.

Avis Nickel : La néobanque française de proximité

Si elle peut être considérée comme la toute première néobanque française, Nickel propose un modèle bien différent prenant la forme d'un compte de paiement de proximité, bien plus qu'une véritable banque. Mais au-delà de son accessibilité, Nickel est-elle à recommander face au reste de l'offre bancaire en France ?

L’offre de Nickel est assez particulière. D’abord, il s’agit de la seule néobanque qui demande à l’utilisateur de se rendre chez son buraliste pour valider l’ouverture du compte et obtenir sa carte. Nickel propose 3 offres, dont la standard demande 20 euros de cotisation par an.

L’application mobile comprend des fonctionnalités avancées et pratiques, telles que l’affichage des comptes en temps réel ou les virements par SMS à l’international. Elle offre même la possibilité d’encaisser ses chèques sans passer en agence.

Finalement, Nickel ne souffre pas de la comparaison avec la concurrence avec d’autres néobanques tant son offre diffère. Elle ne propose certes pas de services équivalents, mais mise sur la facilité de mise en place du compte, sans discriminations et à très bas prix. On peut cependant lui reprocher son manque de produits bancaires d’intérêt et l’absence de paiements mobiles comme Google Pay ou Apple Pay.

La néobanque taillée pour les voyageurs

Revolut est l’autre néobanque importante du marché de la fintech. Elle est née au Royaume-Uni en 2015 et propose à ses clients plusieurs cartes bancaires, dont une entièrement gratuite.

Revolut est avec N26 l’une des banques les plus représentatives de ce qu’est une néobanque. Moderne, entièrement disponible sur mobile et totalement gratuite, y compris à l’étranger dès l’offre Standard, c’est aujourd’hui indéniablement l’une des meilleures néobanques. Son principal avantage par rapport à sa concurrente N26 est son système « top-up » pour ajouter des fonds depuis son compte bancaire principal grâce à sa carte bancaire principale. C’est particulièrement pratique à l’étranger puisque le « top up » se fera en euro, et donc sans frais change. Cette fonctionnalité en fait une carte secondaire idéale pour les déplacements hors zone euro.

Par ailleurs, Revolut propose de nombreuses fonctionnalités intéressantes est innovantes comme la possibilité d’échanger des cryptomonnaies comme le Bitcoin ou d’acheter des actions (américaines) très facilement. L’absence de services bancaires plus traditionnels, notamment au niveau des produits d’épargne, la rend toutefois moins à propos en tant que compte principal sur lesquels vos revenus seraient domiciliés.

Avis Green-Got en 2024 : est-ce la banque verte que l'on attendait ?

Green-Got est une néobanque s'inscrivant dans la tendance des "banques vertes" investissant l'argent de ses clients dans des projets à vocation écologique. Mais est-ce une bonne néobanque dans l'absolu en 2024 ?

Green Got est une néobanque écoresponsable française. Le compte bancaire écoresponsable. L’objectif est d’utiliser les dépôts des clients de Green Got pour financer des projets dans les énergies vertes, l’agriculture biologique, l’économie circulaire, etc.

L’expérience bancaire de Green-Got est encore minimaliste, mais promet de belles choses via des développements futurs. Pour 6 euros par mois et avec un compte prêt en 10 minutes, la carte offre des paiements à l’étranger sans frais, une garantie des fonds jusqu’à 100 000 € et un service client efficace. Vous aurez surtout la satisfaction de savoir que votre argent est utilisé dans des causes nobles à vocation écologique.

Notre avis sur La Banque Postale : peu onéreuse, mais une application en retard

La Banque Postale a tout à fait sa place dans notre comparateur de banque. C’est en effet l’une des banques traditionnelles les moins chères du marché. Avec pour contrepartie une application très en retard sur la concurrence.

La Banque Postale a l’avantage d’être l’une des banques traditionnelles les moins chères du marché. Elle se repose également sur un grand nombre d’agences physiques, ce qui permet d’accéder rapidement à un conseiller partout en France.

Même s’il s’agit d’une banque traditionnelle économique, elle souffre de la concurrence avec les banques en ligne qui proposent des offres complètes et gratuites. En effet, la formule de compte comprenant une carte Visa Classic est facturée 6,60 euros par mois à La Banque Postale. Les frais lors des paiements et retraits à l’étranger sont élevés, il vaut mieux alors éviter de voyager avec cette banque.

Enfin, bien que l’application soit claire et simple à utiliser, elle est encore en retard par rapport à ce que peut proposer la concurrence.

LCL : Une banque traditionnelle qui n'a pas l'étoffe d'une vraie banque en ligne

LCL est l’une des plus grandes banques françaises. Fort d’une histoire d’un siècle et demi, le mastodonte s’est peu développé dans le domaine du numérique préférant son statut de banque traditionnelle. Avec la refonte de ses offres et une ouverture tardive vers le monde de la banque ligne, LCL a maintenant sa place parmi les Boursorama, Fortuneo ou autres Monabanq. Mais est-elle pour autant au niveau ? Réponse dans cet avis

Anciennement nommée Crédit Lyonnais, LCL est l’une des grandes banques françaises. Elle propose un bon nombre de cartes bancaires, dont la plus basique est accessible à 2 euros par mois. En revanche, les cartes premium comme la Visa Premier sont plutôt chères, à partir de 142 euros par an. Un prix élevé qui ne donne même pas accès à la gratuité des frais à l’étranger, comme c’est le cas chez les banques en ligne.

LCL dispose néanmoins d’une application mobile agréable à utiliser. Elle est claire et ergonomique, mais elle reste pauvre en fonctionnalités avancées. Du côté des paiements mobiles, LCL est compatible avec Apple Pay et Paylib.

L’avantage de LCL se trouve dans la pléthore de produits financiers et de services qu’elle propose. Du crédit immobilier à l’assurance vie en passant par l’assurance habitation, il y en a pour tous les profils.

Avis Helios : La néobanque du greenwashing ?

Helios est une néobanque se positionnant comme une "écobanque" prônant un écosystème bancaire favorable à la préservation de l'environnement. Mais derrière le discours et les ambitions, Helios est-elle vraiment recommandable ?

Helios est une néobanque née très récemment dont la philosophie se tourne autour de la protection de l’environnement. Cela passe par des engagements sur la dépollution de l’écosystème bancaire et l’investissement vert. La banque propose même une carte en bois issue de forêts 100 % renouvelables. Mais si l’idée est louable, on est encore sceptique sur le concret, Helios étant tributaire de SolarisBank, une plateforme Baas dont les investissements vont ç l’encontre des idéaux de la banque.

L’offre bancaire d’Helios est également très limitée avec une absence notable de services pourtant bien présents chez d’autres néobanques : Gestion de découvert, chéquier, livrets, etc. La banque ne propose qu’un seul compte courant décliné en offre jointe ou jeune (- de 23 ans). Il y a également qu’un seul moyen d’alimenter son compte à partir d’une autre banque : le virement manuel, ce qui peut être pénible au quotidien.

Enfin même si l’application et le service client sont de qualité, la banque n’est pas encore compatible avec les le paiement mobile (Google Pay et Apple Pay principalement) ce qui peut encore être un frein à son adoption pour une large clientèle.

Que faut-il savoir avant de choisir une banque en ligne ou une néobanque ?

Les banques en ligne et néobanques se sont démocratisées et ont étoffées leurs offres au fil des années. Mais avant de faire son choix, plusieurs critères sont à prendre en compte. Voici quelques questions à se poser afin d'en savoir plus sur ces nouveaux acteurs.

🤔 Quelle est la différence entre une banque en ligne et une néobanque ?

Une banque en ligne est un établissement bancaire généralement détenu par une banque traditionnelle. Elle propose les mêmes services que les établissements classiques à des tarifs plus avantageux, car elle baisse les coûts en ne disposant pas d’agences physiques. Une banque en ligne se gère entièrement depuis l’application ou le site dédié, mais un service client reste accessible en cas de besoin.

Une néobanque est généralement plus moderne qu’une banque en ligne : tout se contrôle depuis une application mobile soignée avec beaucoup de fonctionnalités, et l’inscription se fait très rapidement depuis cette même application. L’usage d’une néobanque se limite souvent à un compte courant : il n’y a pas de produits d’épargne (livret, crédit, etc.), mais elle propose généralement une carte entièrement gratuite, avec des frais très compétitifs, voire nuls, à l’étranger.

La différence principale a longtemps été dans la détention ou non de la licence bancaire européenne qui permet aux utilisateurs de bénéficier d’une protection des fonds à hauteur de 100 000 euros en cas de faillite de la banque. Mais ce n’est plus le cas, puisque les deux principales néobanques (N26 et Revolut) détiennent maintenant cette licence, à l’instar des banques en ligne.

🏦 Comment change-t-on de banque ?

Tout d’abord, pour changer de banque, il faut ouvrir un compte auprès d’un nouvel établissement. Car c’est une fois ce nouveau compte créé qu’il est possible de profiter du Service d’aide à la mobilité bancaire mis en place par la loi 2015-990 du 6 août 2015 dite « Loi Macron ». Il est obligatoire pour toutes les banques et entièrement gratuit. Avec ce service, la nouvelle banque va automatiquement repérer les prélèvements ou dépôts récurrents (énergies, impôts, CAF, FAI, etc.) et fournir les nouvelles coordonnées bancaires à ces entités pour pas que le client n’ait pas à s’en occuper. Il faut cependant que l’ancien et le nouveau compte bancaire comportent chacun assez d’argent pour payer ces prélèvements le temps de la transition. Légalement, la durée de transition ne doit pas excéder les 22 jours ouvrés.

Il faut également informer l’ancienne banque de la volonté de clôturer le compte, et ne pas seulement le solder en transférant l’argent vers le nouvel établissement. Notamment, car des sommes peuvent encore être débitées, comme des frais de gestion ou d’inactivité selon les conditions.

Certains produits d’épargne sont transférables gratuitement (Livret jeune, LEP), mais pour d’autres, ce sera payant (Assurance Vie, PEL). Enfin, certains produits ne sont pas transférables : il faut les fermer puis les rouvrir dans la nouvelle banque, comme le Livret A.

🏠 Comment changer de banque avec un prêt immobilier ?

Un prêt immobilier ne doit plus vous empêcher de changer de banque. Plusieurs solutions existent et permettent de faire la transition avec un prêt immobilier en cours de remboursement.

La première solution est la plus commune : faire racheter son prêt immobilier par la nouvelle banque. Ainsi, le prêt passe d’une banque à l’autre et le remboursement des mensualités se fait dans le nouvel établissement bancaire. Pour que cette solution soit intéressante, il faut impérativement que le nouveau taux d’emprunt soit au moins équivalent, voire plus avantageux que l’ancien. Les taux d’intérêt étant actuellement à la baisse, cela ne devrait pas être un frein pour le moment. Reste que des frais de dossier sont à prévoir.

La seconde solution est de conserver le prêt immobilier auprès de l’ancienne banque et d’y faire un virement automatique chaque mois, du montant de la mensualité à rembourser. Si le prêt a été contracté avant le 1er janvier 2018, il est tout à fait possible pour le client de rembourser son prêt auprès de son ancienne banque sans y domicilier ses revenus. En revanche, pour les prêts immobiliers souscrits après le 1er janvier 2018, il est impératif de vérifier qu’une clause du contrat n’impose pas de domicilier ses revenus là où le prêt a été contracté.

Enfin, la dernière solution est de solder son prêt immobilier, encore faut-il avoir les fonds suffisants. Les indemnités de remboursement anticipé ne doivent pas excéder 6 mois d’intérêt sur la somme qu’il reste à payer, avec le taux moyen du prêt. Elles ne doivent pas non plus dépasser les 3 % du capital restant à rembourser.

💶 Comment déposer un chèque ou des espèces dans une banque en ligne ?

Même si elles ne disposent pas d’agences physiques, les banques en ligne peuvent facilement recevoir un dépôt de chèque ou d’espèces. Les banques en ligne appartiennent généralement à des banques traditionnelles, qui disposent de nombreuses agences. Ce lien de parenté permet aux clients de banques en ligne de déposer chèque et espèces dans les établissements de la société mère.

Dans les très rares cas où la banque en ligne ne permet pas de déposer des espèces dans un établissement physique, il faudra alors s’envoyer un mandat cash (comme avec Western Union) pour transférer des espèces vers son compte bancaire, mais ce service est payant. Si l’on est encore client d’une banque traditionnelle, le plus simple reste alors de déposer ses espèces dans cette banque, puis de se faire un virement vers la banque en ligne.

En ce qui concerne les chèques, il reste possible de les transférer par la voie postale vers une banque en ligne à l’adresse communiquée par l’établissement. Il suffit de l’envoyer, d’y inscrire le numéro de compte, d’ajouter une signature et de l’accompagner d’un bordereau de remise de chèque fourni par la banque en ligne. Ces bordereaux sont mis à disposition sur l’espace client de la banque en ligne, ou ils peuvent être envoyés sur simple demande.

💳 Cartes bancaires : ce qu'il faut savoir sur les paiements à l'étranger

Selon les cartes et les banques, certaines opérations bancaires peuvent engendrer des frais lorsqu’elles sont faites à l’étranger, zone euro ou non. Ces frais interviennent lors des retraits d’espèces, mais également lors des paiements directs. Le montant des frais est affiché dans la brochure tarifaire de la banque, et varie selon les établissements et les gammes de cartes.

Ce sont souvent les établissements bancaires traditionnels qui comportent le plus de frais lors de transactions à l’étranger. Les banques en ligne sont souvent plus intéressantes à ce sujet, mais cela dépend des offres et des cartes. Par exemple, les transactions avec une carte Boursobank sont gratuites en zone euro, mais payantes dans les autres devises avec des frais de 1,94 % par opération.

Les meilleurs élèves à ce sujet sont les néobanques (N26 et Revolut) : il n’y a bien souvent aucuns frais lors des paiements à l’étranger, qu’importe la devise. Elles permettent aussi de faire des retraits (limités en nombre ou en montant) gratuitement dans le monde entier.

🔨 Assurances des cartes bancaires : que couvrent-elles ?

En plus d’être des moyens de paiements, les cartes bancaires proposent également des assurances et des garanties qui varient selon le type de carte, Visa ou Mastercard, et surtout selon la gamme de la carte : Classic, Premier/Gold, Infinite/World Elite, etc. Ces gammes sont déterminées soit par le montant de la cotisation annuelle, soit par le minimum de revenu net demandé.

Selon les cartes, les types d’assurances varient beaucoup. La plupart comprennent une assistance à l’étranger, notamment pour couvrir des frais médicaux ou un rapatriement. Plus la carte est chère, ou plus les conditions de revenus sont élevées et plus les garanties et assurances sont nombreuses, et les montants sont importants. Certaines cartes couvrent par exemple le vol et la casse des produits payés avec celle-ci, ou encore assurent les véhicules de location.

Pour chacune des cartes, il est important de vérifier le montant de la franchise à la charge de l’utilisateur, ainsi que le plafond d’indemnisation. Le titulaire de la carte est couvert, mais l’assurance peut également concerner le conjoint et les enfants à charge.

En cas de besoin, et avant d’entamer toutes dépenses, il est préférable de contacter l’assistance de la société qui fournit la carte bancaire (Visa ou Mastercard) pour s’assurer que les frais engagés soient bien pris en compte.

🤝 Puis-je faire confiance à une néobanque ?

L’univers bancaire est extrêmement réglementé en Europe. Les deux néobanques les plus répandues en France (Revolut et N26) sont d’ailleurs titulaires d’une licence bancaire qui offre des garanties aux utilisateurs. Cette licence bancaire européenne offre une protection des fonds à hauteur de 100 000 euros pour chaque client en cas de faillite.

Pour les néobanques qui n’ont pas de licence bancaire, c’est un peu différent. Elles ont l’obligation de sécuriser les sommes déposées par les utilisateurs dans des banques traditionnelles. Ce qui offre finalement cette même protection des fonds à hauteur de 100 000 euros.

De toute manière, les services proposés par les néobanques sont minimes : elles n’offrent (pour l’instant) qu’un compte courant. En cas de faillite, les pertes seront donc limitées en comparaison des banques plus traditionnelles qui hébergent des livrets d’épargnes et autres produits financiers.

🚶‍♀️ Comment quitter la banque dans laquelle j'ai ouvert un compte ?

Vous avez souhaité essayer une nouvelle banque, mais vous n’êtes pas pleinement satisfait. Deux options s’offrent à vous : solder les comptes de cette banque, ou la clôturer. La première option n’est pas conseillée : en cas d’inactivité prolongée, des frais peuvent s’appliquer. La deuxième option est plus raisonnable et s’effectue plus ou moins de la même manière chez les différentes banques.

Certaines banques en ligne indiquent directement depuis l’espace client la marche à suivre pour clôturer un compte, pour d’autres, il est nécessaire de contacter le service client. Dans la majorité des cas, une lettre de clôture (des modèles sont disponibles sur Internet) doit être envoyée par lettre recommandée. Selon les établissements, il faut accompagner cette lettre soit des moyens de paiement mis à disposition, soit d’une déclaration sur l’honneur certifiant de la destruction de ces moyens de paiement.

Certaines banques permettent de clôturer un compte directement depuis la messagerie intégrée au service client. Il suffit d’imprimer le courrier de clôture, le signer, le scanner puis l’envoyer.

Avant de quitter une banque, il est important de s’assurer qu’aucun chèque n’est en attente d’encaissement, au risque d’être fiché comme interdit bancaire par la Banque de France. Il est aussi préférable de solder les comptes soi-même à l’aide d’un virement puisque certaines banques facturent cette opération.

Si vous avez profité d’une prime de bienvenue, pensez à lire les conditions d’octroi de cette prime. Certaines banques en ligne se réservent le droit de la prélever si vous n’avez pas rempli toutes les conditions (nombre de transactions, durée d’utilisation, etc.).

À propos de cette page

Les liens vers les offres de ce comparateur de banques sont affiliés. Cela signifie que Frandroid touche une commission lorsque vous souscrivez à une offre présentée ci-dessus. C’est ce qui permet à Frandroid de vivre, tout en restant gratuit. Cela n'a aucun impact sur le contenu de cette page, qui a été écrit en toute indépendance des banques affichées dans ce comparateur.